Valeurs economiques
Publié le - 1415 hits -

Le PERP : une solution accessible à tous

De plus en plus de Français décident d’adopter le PERP ou le Plan d’Epargne Retraite Populaire pour faire face plus facilement leurs retraites. Un avantage avec ce système, vous percevez un complément de revenu outre votre pension.

La politique de la perception à la retraite s’effectue par rente viagère mensuelle. Dans certains cas, le PERP permet même aux primo-accédants d’acquérir une résidence principale.

Nombreux organismes permettent de souscrire à un PERP. Quelque soit votre âge et votre travail, l’accès est à votre portée. Une autre possibilité est de détenir plusieurs PERP auprès de divers groupes en même temps. Il suffit que vous vous adressiez à une banque, une compagnie d’assurance, des mutuelles, etc.

Avant de prendre votre décision, il vous est conseillé de voir le site de l’organisme en question. Pour comparer les offres entre elles, vous pouvez faire appel à un outil comparateur en ligne. Il s’agit d’un moyen aussi fiable affichant des résultats impressionnants entre les comparaisons. Tous les détails seront affichés en une seule page.

Quelle fiscalité pour le PERP ?

L’impôt sur le revenu est déduit en fonction du revenu global ainsi que le membre du foyer fiscal. Quoi qu’il en soit, vous n’avez rien à craindre car la déduction est plafonnée. La déclaration d’impôts de 2016 régira les sommes versées à partir de 2015. Le calcul se détermine selon le Plafond annuel de la sécurité sociale le plus élevé : soit une part du montant sera affectée de 10% des revenus professionnels, soit une somme de 30.038 euros, soit 3755 euros en admettant les 10%. Le client touche une rente viagère dès l’âge de sa retraite. Il a le choix entre une imposition au prélèvement de 7,5%.

Comme les cotisations versées dans un compte PERP ne sont débloquées qu’à la retraite, un rachat de PERP permet de récupérer son placement avant le dénouement. Ils s’agissent des situations suivantes : invalidité, décès de l’époux, échéance des droits aux allocations au chômage, surendettement et fin d’activité. Une autre condition est que la rente viagère perçue n’est pas supérieure à 40 euros. Ainsi, le client qui rachète le PERP est l’assureur lui-même.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 19 Mars 2021Investissement Girardin : Comment fonctionne la réduction d'impôt ?1816 hits
  2. 26 Oct. 2020Les principales caractéristiques d’un investissement en GFF2129 hits
  3. 20 Oct. 2020Mutuelle santé : laquelle choisir quand on est senior ?2407 hits
  4. 10 Oct. 2020Usufruit et nue-propriété : principes et fonctionnement2128 hits
  5. 27 Août 2020Formation de dirigeants et de cadres d’entreprise à Bordeaux1059 hits
  6. 18 Mai 2019Quel est le rôle de l'économie bancaire ?1965 hits
  7. 30 Avril 2019Combien coute un bureau à Paris ?1567 hits
  8. 22 Déc. 2018Comment ouvrir un compte au Lichtenstein ?2652 hits
  9. 7 Déc. 2018Comment domicilier son entreprise à Paris ?2064 hits
  10. 7 Nov. 2018Choisir l’expert-comptable Cocerto pour la création de votre entreprise1750 hits
  11. 18 Août 2018Digidom : une solution tout en 1 pour votre entreprise1905 hits
  12. 16 Août 2018Où trouver les meilleurs produits défiscalisants et comment souscrire ?1748 hits
  13. 13 Août 2018Les meilleurs moyens pour bien préparer l'obsèque d'un animal1936 hits
  14. 30 Juil. 2018Les meilleurs moyens d'obtenir un crédit1475 hits